FAIRE UN DON

Vocation ou travail ?

Il arrive que nous puissions dire qu’une personne a trouvé sa vocation. Que certains métiers sont de vraies vocations. Pour faire ces métiers, il faut avoir reçu la vocation. Et là, je ne parle pas de la vocation religieuse. Qu’est-ce que nous voulons vraiment dire par ces mots ?

Nous savons bien que les hommes ont besoin de travailler pour vivre. Pas seulement pour apporter ce qui est nécessaire pour vivre, mais aussi pour trouver un sens à sa vie. Pouvoir subvenir aux besoins d’une famille est une manière de trouver une raison de vivre. Mais voilà, le travail peut être éreintant, difficile, routinier. Il arrive que les gens changent de travail pour essayer un autre domaine complètement pour y trouver la passion, le défi, la créativité, les responsabilités. Le travail, il y en a de toutes sortes.

Cependant, lorsque l’on parle de vocation, il y a toute une autre dimension qui vient s’ajouter. Dans la vocation, il y a le don de soi, la joie, la générosité, le bien-être, l’accomplissement de soi. Il semble que lorsque nous avons la vocation pour certains emplois, comme la santé ou l’éducation ou bien d’autres encore, les gens semblent à la bonne place pour leur caractère et leur personnalité. Quelqu’un disait: « Si tu aimes ton travail, tu ne travailleras pas une seule journée de ta vie. » C’est vrai que certains ont cette attitude de faire sentir que leur occupation journalière n’est pas un fardeau, mais une bénédiction. Et c’est cela que nous recherchons. Être à la bonne place au bon moment est tellement satisfaisant. Il n’est pas nécessaire de faire le même métier tous les jours de notre vie. Mais il est bon de pouvoir faire un travail qui nous apporte satisfaction, pas seulement sur le chèque de paye.

En cette fête du travail, nous sommes invités à remercier ceux qui font du bon travail. Ceux et celles qui rendent notre vie plus agréable par leur travail. Nous sommes invités à prier pour ceux et celles qui cherchent du travail et pour ceux et celles qui cherchent des employés. Nous avons la chance de vivre dans une société où chacun peut avoir sa chance de trouver un travail. Il est possible, même avec les écoles et le gouvernement, de trouver des moyens de changer de travail. Alors, souhaitons que chacun puisse avoir le désir d’apporter sa contribution à notre société.

Patrick Côté, curé

Autres mots du curé

publié le 4 avril 2024
publié le 28 mars 2024
publié le 21 mars 2024
publié le 14 mars 2024
publié le 7 mars 2024
publié le 29 février 2024
publié le 22 février 2024
1 2 3 21
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu