FAIRE UN DON

Vive la Résurrection !

Vive la résurrection!

C’est Pâques! Jour d’allégresse et jour de joie pour les chrétiens. Bof, ça fait plus de quelques centaines d’années que nous célébrons Pâques. En plus cette année avec la pandémie, ce n’est pas vraiment une fête pour ainsi dire. Peu de contacts avec la famille. Pas de chasse aux cocos de Pâques, même le lapin de Pâques s’est caché avec ses oeufs décorés. Oups, il n’a pas rapport ici lui. Pour faire court, Pâques nous l’avons à chaque année. Comment on pourrait rendre cette fête plus festive?

Je pense que nous pouvons compter sur nos communautés pour célébrer Pâques comme il faut. Après une année de confinement, à vivre chacun de notre côté, il serait temps de se rassembler, ne serait-ce que pour nous rappeler que c’est en communauté que nous pouvons acclamer le Seigneur. Les dirigeants religieux de notre province ont pu s’entendre avec la santé publique pour que nous puissions faire des rassemblements importants, toujours en contrôle pour célébrer cette grande fête. Oui, cette fête de la résurrection nous rappelle que Dieu nous appelle à une vie éternelle.

Lorsque Jésus apparaît aux femmes le matin de Pâques, il vient confirmer qu’il a vaincu la mort. La mort n’a pas pu le retenir et que Dieu est vainqueur de notre plus grand obstacle pour nous joindre à Lui. Ce sont le témoignage des femmes, des apôtres, des disciples d’Emmaüs et d’autres témoins qui nous a permis de croire en ce Christ sauveur des hommes par la volonté du Père.

Notre foi en Jésus-Christ s’enracine dans cette mort-résurrection voulue par Dieu pour nous offrir la vie éternelle et le bonheur éternels en présence de l’Amour. Par ce passage de la mort à la vie, il nous ouvre un nouvel espace comme lorsque Moïse a fait traverser la mer rouge à pied sec au peuple de Dieu. Ainsi, Jésus ne nous amène pas au désert, mais à la félicité éternelle. Le choix de Dieu c’est l’humanité, il veut donc la sauver. C’est par Jésus qu’il l’a fait. Donc, chrétiens et chrétiennes, entrons dans la joie de notre Seigneur et réjouissons-nous d’un tel Sauveur.

Patrick Côté, curé

Autres mots du curé

publié le 20 février 2024
publié le 7 février 2024
publié le 1 février 2024
publié le 25 janvier 2024
publié le 25 janvier 2024
publié le 11 janvier 2024
publié le 11 janvier 2024
1 2 3 20
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu