FAIRE UN DON

Pourquoi un temps de retrait?

C’est vrai que le temps du Carême est un temps de retrait, c’est le temps de faire une introspection. C’est le temps de visiter sa vie pour y discerner les beautés et les dysfonctionnements. Prendre un temps d’arrêt est bon peu importe le moment de votre vie. Surtout, si vous êtes très occupés, il est nécessaire de prendre un temps de retrait.

À l’époque de Jésus, il y avait le Sabbat qui représentait une journée pour arrêter. Ce qui voulait dire, limiter ses pas. Un certain nombre de pas par jour pour s’assurer de prendre un temps de repos. Si les juifs ne peuvent pas marcher, ils ne peuvent pas travailler. Même les femmes devaient préparer le repas la veille, pour ne pas travailler le jour du Sabbat. Un jour de repos comme le Seigneur a fait le septième jour. L’homme et la femme ne sont pas fait pour être dans l’action 7 jours sur 7. Soit ils deviennent fatigués et des personnes irritables et désagréables, ou soit ils deviennent des fantômes qui n’ont plus de relations avec les gens proches d’eux. Le temps du repos n’est pas une option, c’est nécessaire, c’est vital.

En ce temps de carême, Dieu nous invite à nous retirer de nos vies très actives pour nous parler au coeur. Il veut nous rappeler qu’Il nous aime comme personne ne peut nous aimer. Mais si nous n’avons pas le temps et le désir de nous laisser parler au coeur, alors nous nous privons d’une source d’amour incroyable. Prendre le temps de laisser à Dieu le soin de nous parler au coeur, voilà un moyen d’être équilibré. Prenez le temps de lire une page de la bible. Puis relisez-la en cherchant à vous mettre à la place d’un des personnages. Puis, si cela convient, relisez en prenant la place d’un autre personnage. Qu’est-ce qu’il vit? Qu’est-ce qu’il dit? Et surtout, qu’est-ce que ces paroles et ces gestes vous font vivre? Est-ce que ce récit vous confronte? Bonne nouvelle. Dieu est en train de vous parler. Prenez le temps d’accueillir ces questions, ces émotions qui se passent en vous. Vous avez le goût de pleurer, faites-le. Vous vivez la joie, laissez-la vous inonder. Dieu vous parle au coeur, laissez-vous faire. Ça fait du bien. D’ailleurs le mot d’ordre du carême: Changez vos coeurs et croyez à la bonne nouvelle

Patrick Côté, curé

Autres mots du curé

publié le 11 avril 2024
publié le 4 avril 2024
publié le 28 mars 2024
publié le 21 mars 2024
publié le 14 mars 2024
publié le 7 mars 2024
publié le 29 février 2024
1 2 3 21
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu