FAIRE UN DON

Pourquoi aller à la messe ? (suite)

Pourquoi aller à la messe ?

Pour permettre à Dieu de nous libérer de nos peurs et pour trouver en Dieu la force de résister aux tentations du quotidien.  Ce sont les petits dépassements de chaque jour qui nous permettent de réussir les défis de notre vie.  Le jour où on ne fait que ce qui nous tente, on tue nos aspirations profondes.  L’Évangile demeure un appel constant au dépassement, et ce sont les petits « oui » de chaque jour qui font de notre vie entière un « oui » à l’œuvre de Dieu.  « Faites en sorte que ceux qui vous connaissent et ne connaissent pas Dieu en viennent à connaître Dieu parce qu’ils vous connaissent ».

L’Église possède trois discours pour dire Dieu au monde :  la célébration eucharistique, la catéchèse et la charité vécue dans l’engagement.  La célébration est une nourriture personnelle pour faire de nous une nourriture donnée à la communauté par l’enseignement et par l’engagement dans les œuvres.  Dieu ne se dit pas par la théorie, mais par le témoignage personnel.

Pourquoi aller à la messe ?

Pour réaliser que notre vie est une entrée dans une histoire sainte à la suite de centaines de générations qui depuis les apôtres ont servi le monde avec la certitude que le meilleur est devant nous.  Faire communauté dans la prière nous permet de ne pas sombrer dans le piège du défaitiste et de la morosité qui menace toutes personnes.  Depuis les apôtres jusqu’à aujourd’hui, chaque génération aurait eu toutes les raisons de croire qu’elle était la dernière génération de chrétiens sur terre.

Après la naissance dans le martyr, l’Église a connu des temps d’ajustement, de routine, de défis nouveaux, … et toujours l’Esprit a étonné en faisant jaillir du neuf … ce qui demeure la réalité des chrétiens de ce début du XXIe siècle.

Que faisons-nous comme chrétiens de plus que les autres qui vivent sans Dieu ?  quel héritage préparons-nous à la génération qui se lèvera après nous ? Un proverbe amérindien dit :  Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants »Célébrer l’eucharistie, dit Benoit XVI, c’est sortir de nous-mêmes pour aller au-delà de nous-mêmes et se laisser saisir par le Christ … ce qui signifie que nous sommes condamnés à devenir des actifs au nom du Christ … ce qui provoque en nous la joie ». (IN :  Lumière du monde, p. 204-205)

À suivre dans le Semainier du 30 juin 2024

Gilles Baril, curé

Autres mots du curé

publié le 6 juin 2024
publié le 6 juin 2024
publié le 29 mai 2024
publié le 29 mai 2024
publié le 9 mai 2024
1 2 3 22
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu