FAIRE UN DON

Message spirituel pour l'église

Chère Église, en tant qu’Esprit Saint, j’aimerais te faire part de mes aspirations, de mes désirs, de mon héritage. En cette fête de la Pentecôte 2021, je veux te dire et te rappeler que je crois encore en toi. C’est vrai que les événements qui ont eu lieu à ta naissance ont été raconté avec grand éclat. Je suis arrivé dans un événement qui a fait beaucoup de bruit. Les apôtres étaient dans un moment de doute. Ils ne savaient pas très bien quoi faire avec leur rencontre et leur vie avec Jésus. Ils se doutaient bien que l’engagement qu’ils devaient prendre les mèneraient certainement vers les difficultés et vers la mort. Car annoncer Jésus Christ et Fils de Dieu demanderait d’affronter leurs frères dans la foi. Ils devraient renoncer à leurs familles, à leur vie de pêcheurs, à leur vie quotidienne.

Le choix était déchirant et pourtant, ils ont pris cette décision enthousiasmante de l’annonce de l’Évangile. J’ai donné un grand coup de main. J’ai suscité ce vent d’enthousiasme qui les a conduit à la folie de l’Amour. Mais c’est leur amour qui a fait cette Église qui annonce le Christ. C’est leur amour pour Dieu qui a fait que cette Église a vu le jour. Je les ai accompagnés pour les guider et leur montrer le chemin en suscitant moi aussi l’enthousiasme dans le coeur de ceux qui entendaient parler de Jésus, le Messie. Le chant en langue était mon moyen de communication le plus fréquent.

Cette Église que tu ne vois plus triompher dans les églises n’est pas morte. Elle est en attente, elle s’est endormie. Je suis toujours vivant, je suis toujours agissant, simplement plus discret. Car la bonne nouvelle ne peut s’éteindre, elle est encore un appel pour le coeur des gens. L’amour avec un grand A, est toujours un besoin dans le coeur des humains. C’est juste que maintenant, le coeur des humains est tellement embourbé par toutes sortes de nouvelles philosophies qui ne peuvent nourrir la vie. Mais un jour viendra où la vie jaillira sous mon impulsion. Si je l’ai fait une fois et plusieurs fois par la suite, tu peux encore compter sur mon souffle qui renouvelle l’enthousiasme. Saint Paul a voulu dans les actes des Apôtres rendre une image forte de mon impulsion. Mais en fait, le coeur des apôtres était prêt. Simplement, ils étaient indécis. Ne laisse pas la peur t’arrêter. Ouvre ton coeur, prie-moi et je ferai encore des merveilles. Ensemble, nous pourrons former le peuple de Dieu, celui de l’Amour.

J’aimerais que cette lettre nous arrive directement de l’Esprit, mais c’est simplement votre curé qui écrit sous son inspiration.

Patrick Côté, curé

Autres mots du curé

publié le 11 avril 2024
publié le 4 avril 2024
publié le 28 mars 2024
publié le 21 mars 2024
publié le 14 mars 2024
publié le 7 mars 2024
publié le 29 février 2024
1 2 3 21
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu