FAIRE UN DON

"Bienheureux"

Le texte des béatitudes nous est offert comme le résumé de tous les enseignements du Christ.  Il est au Nouveau Testament ce que sont les commandements de Dieu à l’Ancien Testament.  Il y aurait une belle retraite paroissiale à vivre avec ces maximes de sagesse.

Rappelons la mentalité de l’époque qui stipule que quelqu’un de pauvre, de malade ou d’handicapé est une personne punie par Dieu pour un péché qu’elle ou ses parents ont commis.  Pas de place au pardon dans le cœur de Dieu.  Jésus conteste cette vision.  Vivre les béatitudes consiste à ne jamais nourrie de préjugés sur les autres et à s’occuper au nom de Dieu des gens qui souffrent autour de nous.

Bienheureux est un mot araméen qui veut dire :  « Lève-toi debout ».  Alors que dit Jésus ? Ne te laisse pas écraser malgré les difficultés de la vie, lève-toi debout et resplendis.  On a le droit d’être affaissé un temps devant une épreuve, mais on a le devoir de se relever.

Personnellement, je crois qu’il faut nous arrêter aux différentes béatitudes, les lire et les relire puis s’en choisir une en particulier pour la développer dans notre vie.  Je suis convaincu qu’en adopter une c’est permettre aux sept autres de s’enraciner à notre insu.

« Vivre les béatitudes, c’est se façonner un cœur de saint … ce qui ne se vit pas sans d’abord une vie de prière quotidienne ».  (Jean-Paul II)  « Soyons heureux et nous deviendrons des aimants qui attirent vers Dieu, de poursuivre le pape. Ne devenons jamais des chrétiens moroses qui attirent sur eux la pitié des autres.  Christ est ressuscité :  à nous d’en être témoins ».

Gilles Baril, prêtre

Autres mots du curé

publié le 11 avril 2024
publié le 4 avril 2024
publié le 28 mars 2024
publié le 21 mars 2024
publié le 14 mars 2024
publié le 7 mars 2024
publié le 29 février 2024
1 2 3 21
© Paroisse Coeur-Immaculé-de-Marie, 2024
8b conception Web
menu